Piscine

Nos conseillers ? Des professionnels avisés à l'ecoute de votre projet.


piscine : tous nos conseils

Construire soi-même sa piscine

A première vue, cela peut vous paraître inconcevable de construire votre propre piscine. Pourtant, cela n'est pas impossible !

Avant toute chose, il faut que vous soyez fixé sur la taille et la forme de votre future piscine.

Optez de préférence pour les formes simples, c'est-à-dire rectangulaire ou carrée, car cela vous facilitera la tâche et vous coûtera moins cher.

Ensuite, sachez que la plupart des piscines actuelles sont construites avec des blocs en béton qui conviennent mieux au revêtement carrelage.

Si, malgré tout, vous optez pour des formes courbes, sachez que vous avez une chance d’ y arriver avec des blocs à bancher. Pour cela, deux options s’offrent à vous : soit vous achetez directement des blocs courbes (qui ont toutefois le désavantage d’être relativement coûteux), soit vous montez les blocs de manière à ce que le mur soit courbé. Pour se faire, coupez votre agglo au milieu et utilisez-en les 2/3, l’enduit fera le reste lors de la finition.

Pour ce qui est de la taille, elle dépend en grande partie de la surface de terrain dont vous disposez, en sachant que le standard des piscines est de 8 x 4 m.

Concernant le revêtement, trois choix s’offrent à vous : le liner, le PVC ou le carrelage, le liner n’étant compatible qu’avec les blocs en polystyrène.

En ce qui concerne le procédé de construction, la méthode traditionnelle est celle des parpaings avec des poteaux raidisseurs, seulement elle n’est pas compatible avec les blocs à bancher donc avec le revêtement carrelage.

Pour ce dernier, il existe deux méthodes : le béton armé monocoque ou une structure en bloc à bancher. Malheureusement, la première est trop compliquée à mettre en ½uvre pour un particulier, donc optez plutôt pour la deuxième.

Ensuite, il vous faut aussi déterminer le type de fond de votre future piscine. A cet effet, sachez qu’il en existe quatre:
- le fond plat, dont la profondeur est en général de 1,50 m. Il est beaucoup plus courant mais il rend le plongeon impossible ;
- le fond en pente composée : une partie plate, une pente descendante et une autre partie plate plus profonde que les deux autres. Il est assez difficile à mettre en ½uvre ;
- le fond à quatre pentes : intéressant mais difficile à mettre en ½uvre au niveau du radier ;
- le fond en pointe de diamant : comportant une partie pour le jeu et une autre pour le plongeon.

N’oubliez pas de schématiser votre projet en y mettant toutes les mesures nécessaires. Construire votre propre piscine présente l’avantage de revenir moins cher car vous pouvez jouer sur beaucoup de choses. L’inconvénient est qu’en cas d’erreur, les travaux risquent de traîner au point de devoir être abandonnés.